Le marketing alternatif et ses méthodes peuvent-ils répondre aux limites du marketing traditionnel ? Ces méthodes se substituent-elles ou sont-elles complémentaires ?

Le Street Marketing, un outil efficace si couplé avec une com. globale

Toutes interruptions de la routine quotidienne favorisent la discussion. Mais dès lors que l’on interrompt de façon répétée une routine, celle-ci cesse d’être une routine et ce sont les interruptions qui le deviennent. Ainsi l’intérêt du Street Marketing est son aspect éphémère qui lui permet de toujours se renouveler et de ne jamais mettre en scène les mêmes acteurs, au même endroit afin de conserver sa capacité de surprise. Le but est d’approcher la cible là où elle se trouve plutôt que de tenter de la diriger vers la marque.

Cette technique d’approche directe de l’individu dans son environnement trouve sa 1ère réflexion dans l’identification et le choix de lieux de rassemblement où se trouvent les membres de la tribu ciblée. Cette localisation où l’opération de Street marketing va prendre sa forme physique s’appelle « l’épicentre ». Celui-ci est déterminé par des techniques de géomarketing qui permettent de déterminer la distance de propagation du buzz. Cela implique une connaissance parfaite de la tribu visée (parcours et déplacements habituels, fréquence de va et vient,…).

Marketing Alternatif 8L’objectif du marketing de rue n’est pas seulement que les piétons se souviennent d’avoir été hélés dans la rue par une hôtesse de la marque mais surtout qu’ils parlent de cette rencontre autour d’eux et au sein de leurs tribus, car n’oublions pas que le marketing de rue a une vocation virale. C’est pourquoi il est essentiel d’éveiller leurs curiosités et leurs sympathies pour en faire de véritables ambassadeurs de la marque. Le guérilla marketing permet de communiquer à moindre coût : entre 1000 et 15000 €. Mais comme le souligne Laurent Valemberg, Directeur de l’agence Tribca : « Le facteur clef du street marketing réside dans l’originalité et la créativité de l’événement et pas dans les moyens financiers mis en œuvre ».

Le Street Marketing s’inscrit dans une communication dynamique. C’est un relais de l’information de la marque. Il  ne saurait donc être utilisé de manière isolée, mais doit au contraire s’intégrer à d’autres actions. Il s’agit d’un levier parfois essentiel mais rarement unique. Tous ce joue sur la complémentarité. Dans le cadre d’un lancement produit, la marque doit prévoir, en complément de son opération de Street Marketing, d’autres moyens de communication qui serviront de relais. Pour le lancement de la console Nokia-N-Gage en 2000, toutes les actions de Street marketing ont été couplées avec des campagnes radio et Web. Dans sa dernière phase de lancement, presse, cinéma et télévision ont été appelés en renfort. Menées conjointement une opération de marketing de rue avec une campagne média classique permettra d’accélérer la décision d’achat. Par ailleurs, il faut miser sur les relations presse. En effet, un événement bien ficelé a toutes les chances d’intéresser les médias d’où l’importance de multiplier les manifestes complémentaires de type dossier de presse afin de convaincre les journalistes déjà sensibilisés.

Marketing Alternatif 7Il paraît indispensable de coupler des actions de street marketing avec une communication grand média afin que le caillou lancé dans la mare de l’opinion publique fasse le maximum de rides et puisse globaliser de par un message complémentaire la connaissance du produit ou du service.

– – –

Cet article a été lu 21 fois

Léa Livret

Diplômée du CELSA en 2008, Léa a fait ses premières armes dans le secteur de la maroquinerie de luxe avant de rejoindre les établis d'Articom l’Atelier en 2015. Elle intervient avec agilité dans les domaines de l’événementiel, de la conception rédaction et des relations presse.

Add comment